Sara Chelou

Sara Chelou, citoyenne des rues !

Déjà vingt ans qu’elle court les rues, les squats, les friches et les causes humanistes… Sara Chelou qui met des couleurs solaires sur nos misères…

De culture bilingue et internationale, elle vit et travaille à Paris.

Ses maîtres sont les peintres de la matière des années 50, les nouveaux réalistes des années 60, la figuration libre des années 80.

Et pour ce qui est de sa manière de peindre dans la ville, elle se dit influencée « par la pop culture américaine avec Keith Haring, Wharol, Lichtenstein, par la culture graffiti de partout et d’ailleurs ».

C’est dans les années 90, à Paris, qu’elle commence à peindre hors les murs, en tant qu’artiste engagée du milieu underground, dans les cathédrales industrielles et les friches libertaires.
« J’ai un parcours à la fois plastique et expérimental qui interroge le rôle de l’artiste dans la ville mais aussi sa place dans la société ».

En vingt ans, elle en a vécu des épopées, mais sa préférée reste celle du Couvent des Récollets (Paris, 10e), remarquable bâtisse du XVIIe que l’Etat français avait voué à la destruction et que les artistes du street art, entrés en résistance, ont sauvée.

Sara Chelou est un témoin engagé de son époque et les icônes de notre monde, Bukovski, Basquiat, Gainsbourg, Sitting Bull, Frida Kalho… traversent son œuvre.

Sa poésie urbaine nous accompagne et ses messages ralentissent nos pas !

Sur ses toiles, l’aventure se poursuit jusque chez vous…

Sara Chelou, citoyenne des rues !